Utilisation de la fonction cognitive pour prédire la survie

On a constaté que les troubles du fonctionnement exécutif et de la mémoire sont des prédicteurs indépendants d’une survie moins bonne chez les patients atteints de gliomes diffus.