Les traitements réduisent le risque de nouvelles métastases cérébrales

Le bévacizumab et les inhibiteurs de point de contrôle immunitaire permettent chacun de réduire d’environ 30 % le risque de nouvelles métastases cérébrales, selon les résultats de nouvelles méta-analyses présentées lors du congrès de la SNO 2020.

Des chercheurs de la Santé et du Centre Médical Hershey de Pennsylvanie (Penn State Health and Penn State Hershey Medical Center), à Hershey, en Pennsylvanie, et de l’Université du Texas Sud-ouest (University of Texas Southwestern), à Dallas, aux États-Unis, ont effectué une revue systématique de la littérature pour extraire des données publiées entre janvier 2000 et juin 2020, afin de mener deux analyses.