Rôle de la thrombectomie endovasculaire par rapport à la prise en charge médicale chez les patients présentant une occlusion de gros vaisseaux

  • Étude de cohorte observationnelle rétrospective évaluant 301 patients présentant une occlusion de l’artère carotide interne ou de l’artère cérébrale moyenne, traités soit par thrombectomie endovasculaire (TEV ; n = 185), soit par une prise en charge médicale (n = 116).
  • La TEV était associée à une probabilité plus élevée d’autonomie fonctionnelle (38 % par rapport au groupe témoin : 10 % ; [odds-ratio ajusté selon la pondération du traitement à probabilité inverse (ORa selon la PTPI)] : 4,56 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % : 2,28 à 9,09 ; p < 0,001) et à une probabilité plus faible de mortalité (26 % par rapport au groupe témoin : 41 % ; ORa selon la PTPI : 0,49 ; IC à 95 % : 0,27 à 0,89 ; p = 0,02).
  • La TEV était toutefois associée à une augmentation du risque d’hémorragie intracrânienne symptomatique (10,1 % par rapport au groupe témoin : 1,7 % ; ORa selon la PTPI : 10,65 ; IC à 95 % : 2,19 à 51,69 ; p = 0,003).