La mort subite inexpliquée en épilepsie est plus fréquente chez les patients plus jeunes qu’il n’avait été signalé auparavant

Lire la version anglaise de cet article

Une analyse de grande envergure d’un registre américain a montré que la mort subite inexpliquée en épilepsie (MSIE) est plus fréquente chez les nourrissons et les enfants qu’il n’avait été précédemment signalé, le risque étant particulièrement élevé chez les patients noirs ou multiraciaux.

« Les médecins ne parlent souvent pas de MSIE avec les parents parce qu’ils la considèrent comme étant rare et ne veulent pas les effrayer », a déclaré le Dr Vicky Whittemore de l’Institut national des troubles neurologiques et des accidents vasculaires cérébraux (National Institute of Neurological Disorders and Stroke, NINDS) à Bethesda, Maryland, aux États-Unis. « Mais il est important que les médecins qui ont de jeunes patients discutent du risque avec les parents. »

Ology Medical Education est un prestataire international de formation médicale indépendante. Sa mission est de fournir aux professionnels de santé des informations médicales fiables et de haute qualité dans le but d’optimiser la prise en charge des patients.

Ology Medical Education décline toute responsabilité concernant tout dommage aux personnes ou aux biens par négligence ou autre, ou en lien avec toute utilisation ou exploitation de toute méthode, de tout produit, de toute instruction ou de toute idée contenu(e) dans cette publication. En raison des progrès rapides dans les sciences médicales, Ology Medical Education recommande d’effectuer une vérification indépendante des diagnostics et dosages de médicaments. Les opinions exprimées ne reflètent pas celles d’Ology Medical Education ou du promoteur. Ology Medical Education n’assume aucune responsabilité quant au contenu du présent document.