Une étude révèle la nature du phénotype GAN léger

Des chercheurs ont suggéré qu’une neuropathie à axones géants (GAN) devrait être envisagée lors de l’examen de patients présentant une neuropathie axonale sensorimotrice, sur la base de nouveaux résultats issus d’une étude sur l'historique naturel.