Anomalies structurelles du cerveau chez des enfants et adolescents atteints de douleur neuropathique chronique

L’amélioration du phénotypage de patients atteints de douleur neuropathique était l’un des sujets brûlants du NeuPSIG 2019 [Special Interest Group on Neuropathic Pain (Groupe d’intérêt spécial sur la douleur neuropathique)]. Les résultats d’IRM préliminaires d’une étude montrant des anomalies dans l’amygdale d’enfants et d’adolescents âgés de 10 à 18 ans et atteints de douleur neuropathique chronique feront partie intégrante des efforts visant à améliorer le phénotypage profond de cette population sous-étudiée.