Lien entre les lipides sanguins majeurs et la démence post-AVC

À retenir

  • Le cholestérol à lipoprotéines de basse densité (low-density lipoprotein cholesterol, LDL-C) est associé, de manière linéaire, à un risque accru de démence post-AVC (DPA), des taux plus élevés de LDL-C entraînant un risque plus élevé ; par ailleurs, des taux plus élevés de triglycérides sont associés de manière linéaire à une diminution du risque de DPA. 

Pourquoi est-ce important

  • Les recommandations américaines actuelles ne préconisent pas de taux de LDL-C post-AVC malgré les recommandations d’utilisation de traitements par statines, et l’impact des taux de lipides sur le risque de démence n’a pas été établi.

  • Cette étude apporte la preuve qu’il pourrait être nécessaire d’envisager des objectifs de LDL-C inférieurs pour contribuer à réduire le risque de DPA.