Résultats prometteurs rapportés avec l’immunothérapie combinée pour le glioblastome

De nouvelles données suggèrent qu’une nouvelle approche d’immunothérapie pourrait améliorer les résultats chez les patients atteints d’un glioblastome nouvellement diagnostiqué (GBM-ND).

« Malgré des décennies de recherche, aucun changement significatif n’a été apporté en termes de survie, dans le GBM », selon le Dr David Reardon de l’Institut du cancer Dana-Farber (Dana-Farber Cancer Institute) à Boston, dans le Massachusetts, aux États-Unis. « Et malgré les avancées accomplies avec les inhibiteurs de point de contrôle immunitaire dans les autres cancers, aucune amélioration significative n’a été obtenue en matière de survie, par rapport aux témoins historiques, dans le GBM-ND. »