Une activité bêta élevée dans le cortex préfrontal est corrélée avec la sévérité de l’anxiété et de la dépression chez les patients atteints de MP

Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Californie (University of California), à San Francisco aux États-Unis, a permis de découvrir que la sévérité de la dépression et de l’anxiété était corrélée avec une activité bêta élevée dans le cortex préfrontal (CPF).