Les patients souffrant de FA déjà sous anticoagulants avant un AVC ischémique courent un risque accru d’avoir d’autres AVC

Les résultats d’une analyse des données regroupées de 7 études prospectives montrent que les patients atteints de fibrillation auriculaire (FA) qui ont eu un AVC ischémique malgré un traitement anticoagulant antérieur courent un risque plus élevé de présenter un nouvel AVC que ceux qui n’avaient encore jamais reçu d’anticoagulant.