neurodiem-image

Nouvelles perspectives sur les biomarqueurs sanguins de la neurodégénérescence

Des chercheurs ont rapporté que les taux plasmatiques de neurofilaments à chaîne légère (NfL) et de protéine tau totale (T-tau) s’imposent comme des biomarqueurs utiles de la neurodégénérescence lors du congrès de l’AAN [American Academy of Neurology (Académie américaine de neurologie)].

Des études antérieures ont identifié des associations entre les taux plasmatiques de NfL et de protéine T-tau et de moins bonnes fonctions cognitives, une diminution de l’épaisseur corticale et hippocampique et une moins bonne intégrité de la substance blanche.

Mais il y a peu de données disponibles sur la façon dont les taux plasmatiques de NfL ou de protéine T-tau sont associés aux résultats cognitifs et de neuro-imagerie. Pour étudier, les chercheurs ont analysé les données de 995 participants non atteints de démence dans l’étude Mayo Clinic Study of Aging (MCSA ; suivi médian de 6 ans).