Les neuro-oncologues rapportent des perturbations de traitement et un stress accru dus à la COVID-19

Une enquête internationale auprès des neuro-oncologues a identifié des perturbations généralisées au niveau des prestations de soins aux patients et de la recherche clinique, en raison de la COVID-19.

Le Dr Milan Chheda de la Faculté de médecine de l’Université de Washington (Washington University School of Medicine), à Saint-Louis, dans le Missouri, aux États-Unis, et ses collègues ont mené une enquête internationale en ligne pour évaluer l’impact de la pandémie.