Utilité de l’IRM musculaire dans le diagnostic des maladies neuromusculaires

Des spécialistes ont fait part de l’utilité de l’IRM musculaire pour guider le diagnostic des troubles neuromusculaires (TNM) héréditaires dans une petite partie des cas.

Les chercheurs, appartenant à des centres en Grèce, au Portugal, en Argentine et au Royaume-Uni, ont examiné rétrospectivement les données d’examens d’IRM musculaire de 533 patients, effectués au Centre de recherche sur la dystrophie musculaire John Walton (John Walton Muscular Dystrophy Centre) de Newcastle, au Royaume-Uni. Les procédures d’IRM musculaire impliquaient des séquences axiales pondérées en T1 et avec inversion-récupération courte en T1 (Short-T1 Inversion Recovery, STIR) des membres inférieurs.