neurodiem-image

Classification moléculaire des maladies neurodégénératives : implications pour le traitement et le développement de biomarqueurs

Objectifs

Cet article vise à résumer les éléments suivants :

  • Définition des maladies neurodégénératives ;
  • Concepts de la pathogenèse des maladies pertinents pour la pratique clinique  ;
  • Exemples tirés de nos recherches sur les formes atypiques de syndrome parkinsonien afin de démontrer la pertinence de ces concepts pour le développement de biomarqueurs et la définition de nouvelles cibles thérapeutiques.

Contexte

Les changements démographiques ont entraîné une prévalence accrue des maladies neurodégénératives. À l’heure actuelle, il n’existe aucun médicament approuvé pour un usage clinique capable de ralentir le processus de ces maladies. Il n’existe pas de marqueurs fiables dans la pratique clinique pour diagnostiquer les premiers stades de la maladie. Cela serait essentiel afin de permettre des interventions préventives ou neuroprotectrices. Les maladies neurodégénératives se caractérisent par un dysfonctionnement progressif et une perte de neurones avec une perturbation précoce de la connectivité synaptique. Le tableau clinique dépend de l’implication des systèmes fonctionnels. On distingue les groupes de manifestations cliniques suivants :