Infection à SARS-CoV-2 paucisymptomatique et déclin cognitif

À retenir

  • Des preuves de déclin cognitif ont été établies chez des adultes âgés de plus de 40 ans après une infection par le coronavirus-19 (COVID-19) paucisymptomatique.

Pourquoi est-ce important

  • Les études font état de complications neurologiques liées à la COVID-19 suivant de près une forme sévère de la maladie ; cependant, il n’existe pas ou peu d’informations publiées sur les complications tardives d’une infection modérée à légère dans une population. donnée.

  • L’apparition d’un déclin cognitif dans les formes légères de la COVID-19 vient s’ajouter aux connaissances croissantes sur les effets à court et à long terme de ce virus, et souligne l’importance d’un examen approfondi des patients ayant eu la COVID-19, pour clarifier davantage les séquelles de la maladie.