L’athérosclérose infraclinique en milieu de vie affecte les fonctions cognitives avec des différences selon les origines ethniques

À retenir

  • Indépendamment des principaux facteurs de risque cardiovasculaire, l’athérosclérose infraclinique (mesurée par l’épaisseur intima-média de la carotide [EIM-c]) est associée à de moins bonnes fonctions cognitives.

Pourquoi est-ce important ?

  • La raideur artérielle et l’athérosclérose des grosses artères peuvent avoir un impact sur le flux sanguin vers le cerveau, aboutissant à des lésions neuronales et à la neurodégénérescence ; et peuvent servir de marqueur de la maladie d’Alzheimer émergente ou de démences associées.

  • Les effets de l’EIM-c en milieu de vie sur la cognition n’ont pas été bien étudiés, le milieu de vie étant une fenêtre temporelle moins étudiée, mais critique, pour la pathogenèse précoce de la démence.