Prévalence élevée de douleur des membres fantômes après une amputation liée à un cancer.

Plus de 80 % des patients ayant subi une amputation dans le cadre d’un traitement anti-cancéreux dans un centre de traitement tertiaire au Mexique ont développé une douleur neuropathique. Les chercheurs n’ont toutefois pas pu identifier des facteurs de risque pour la survenue d’une douleur chronique, selon Dr Marcela Sámano-García.