Les facteurs de risque génétiques de la maladie d’Alzheimer permettent de prévoir aussi le déclin cognitif dans la maladie de Parkinson

Les polymorphismes nucléotidiques (SNP) liés à une augmentation du risque de maladie d’Alzheimer sont associés au déclin cognitif dans la maladie de Parkinson, selon les résultats d’une nouvelle étude présentés lors de la conférence de l’AAN.