Après un AVC ischémique, les micro-saignements cérébraux sont associés à des évolutions défavorables

Après un AVC ischémique, les patients traités par anticoagulants présentent souvent des micro-saignements cérébraux (MSC). Des chercheurs du département de neurologie et de traitement des accidents vasculaires cérébraux de l’Université de Bâle (Department of Neurology and Stroke Center, University of Basel), en Suisse, ont montré que la fréquence des MSC pouvait être liée au type d’anticoagulant utilisé et pouvait être associée à des évolutions négatives.