Dopamine extra-striatale dans les troubles du comportement en sommeil paradoxal et la maladie de Parkinson

Les chercheurs ont découvert qu’il y a peut-être un lien entre la disponibilité des récepteurs dopaminergiques extra-striataux dans les centres du sommeil dans le cerveau et les troubles du comportement en sommeil paradoxal chez les patients atteints de la maladie de Parkinson (MP).