Le transfert direct en salle d’angiographie améliore le taux de reperfusion et le handicap après un AVC en cas d’OGV

De nouvelles données issues d’un essai contrôlé randomisé indiquent une réduction des délais de prise en charge à l’hôpital, et une amélioration du délai entre l’apparition des symptômes et la reperfusion et du handicap post-accident vasculaire cérébrale (AVC) lors d’un transfert direct en salle d’angiographie (TDSA) chez les patients présentant une occlusion des gros vaisseaux (OGV).

Des chercheurs du Vall d’Hebron University Hospital de Barcelone, en Espagne, ont comparé l’impact du TDSA à celui du transfert direct vers la tomodensitométrie (TDTDM) conventionnel chez 147 patients présentant une OGV dans les 6 heures suivant l’apparition de l’AVC.