Différents sites de lésions produisent des phénotypes de douleur distincts à la suite dʼun AVC

La douleur neuropathique centrale est une conséquence fréquente de lʼAVC. Des chercheurs de Lituanie ont révélé la présence de phénotypes de douleur distincts liés à des lésions du tronc cérébral, thalamiques et corticales et sous-corticales à la suite dʼun AVC.