Détection des pulsations veineuses spontanées (PVs) : deux méthodes comparées

La vidéographie dans le proche infrarouge par tomographie par cohérence optique (optical coherence tomography near-infrared videography, OCT-IRV) pourrait être plus efficace que l’ophtalmoscopie directe (OD) pour identifier les pulsations veineuses spontanées (PVs), selon des chercheurs.