Un temps de réaction retardé chez les patients atteints de troubles neurologiques pourrait augmenter le nombre d’accidents au volant

Bien que cela ait été peu étudié, des chercheurs ont constaté que les patients atteints de troubles neurologiques peuvent présenter des temps de réaction (TR) altérés à des événements inattendus pendant la conduite, ce qui a de graves répercussions sur les erreurs de conduite et les accidents.