Céphalées différées induites par l’alcool

À retenir

  • Les caractéristiques cliniques des céphalées différées induites par l’alcool (CDIA) comprennent une manifestation généralement bilatérale d’intensité modérée, avec une prédominance frontale et une sensation de pression.

Pourquoi est-ce important

  • Les études définissant le phénotype des CDIA et ses mécanismes sous-jacents sont rares, même si l’on émet l’hypothèse d’un rôle dans l’inhibition de l’hormone antidiurétique et de l’activité de neurotransmission associée, entraînant une imitation potentielle des céphalées par hypotension du liquide céphalorachidien (LCR) ou de la migraine.

  • La veisalgie et les CDIA associées sont suffisamment sévères pour avoir un impact sur le fonctionnement quotidien, mais on en sait peu sur les stratégies de prise en charge autres que l’arrêt de l’alcool. Une connaissance approfondie du phénotype et de ses processus pourrait étayer le développement futur de ces stratégies et apporter également un bénéfice dans la migraine et les céphalées par hypotension du LCR en raison des similitudes observées.

Vous voulez en lire plus?

Ouvrez une session ou inscrivez-vous pour accéder au contenu de Neurodiem.

Vous avez déjà un compte? Ouvrir une session

International Medical Press est un prestataire international de formation médicale indépendante. Sa mission est de fournir aux professionnels de santé des informations médicales fiables et de haute qualité dans le but d’optimiser la prise en charge des patients.

International Medical Press décline toute responsabilité concernant tout dommage aux personnes ou aux biens par négligence ou autre, ou en lien avec toute utilisation ou exploitation de toute méthode, de tout produit, de toute instruction ou de toute idée contenu(e) dans cette publication. En raison des progrès rapides dans les sciences médicales, International Medical Press recommande d’effectuer une vérification indépendante des diagnostics et dosages de médicaments. Les opinions exprimées ne reflètent pas celles d’International Medical Press ou du promoteur. International Medical Press n’assume aucune responsabilité quant au contenu du présent document.