Myopathie COVID-19 : les spécialistes montrent la persistance de particules virales dans les muscles squelettiques

Les spécialistes ont décrit un cas de myopathie COVID-19, la microscopie électronique (EM) montrant la persistance de particules virales dans le muscle squelettique après que des tests répétés de coronavirus aient été négatifs.

Lors de sa présentation au WMS 2020, le Dr Dubravka Dodig de l’Université de Toronto, Canada, a déclaré que ce cas « est la première description de la myopathie COVID-19 et de la démonstration EM de particules virales dans le muscle, en accord avec l’infection directe du tissu musculaire squelettique, à notre connaissance ».

Le Dr Dodig a déclaré que les nouvelles données suggèrent que l’infection par le SRAS-CoV-2 peut déclencher des manifestations auto-immunes du système nerveux central et périphérique, avec une implication musculaire comprenant une possible rhabdomyolyse et une myopathie nécrosante à médiation immunitaire.

Ology Medical Education est un prestataire international de formation médicale indépendante. Sa mission est de fournir aux professionnels de santé des informations médicales fiables et de haute qualité dans le but d’optimiser la prise en charge des patients.

Ology Medical Education décline toute responsabilité concernant tout dommage aux personnes ou aux biens par négligence ou autre, ou en lien avec toute utilisation ou exploitation de toute méthode, de tout produit, de toute instruction ou de toute idée contenu(e) dans cette publication. En raison des progrès rapides dans les sciences médicales, Ology Medical Education recommande d’effectuer une vérification indépendante des diagnostics et dosages de médicaments. Les opinions exprimées ne reflètent pas celles d’Ology Medical Education ou du promoteur. Ology Medical Education n’assume aucune responsabilité quant au contenu du présent document.