Preuve évidente de douleur neuropathique dans l’endométriose

Jusqu’à 75 % des femmes atteintes d’endométriose peuvent ressentir une douleur présentant une composante neuropathique, selon les découvertes d’une nouvelle étude.