Variations du taux sérique de neurofilament à chaîne légère (serum neurofilament light protein, sNfL) associées au vieillissement normal

Selon le Dr Michael Khalil de l’Université médicale de Graz (Medical University of Graz), en Autriche, le taux sérique de neurofilament à chaîne légère (sNfL) peut être utile en tant que biomarqueur indiquant des altérations infracliniques liées à l’âge dans le cerveau d’individus normaux en bonne santé, car il peut être assez facilement mesuré dans le sérum. Il a décrit comment un taux de sNfL en hausse et de plus en plus variable chez des personnes âgées (>60 ans) indiquait une accélération de la neurodégénérescence.