Facteurs de risque cardiovasculaire associés à l’atrophie cérébrale, même chez les jeunes patients atteints de SEP

De nouveaux résultats suggèrent que les facteurs de risque cardiovasculaire (CV) sont associés à des signes d’atrophie cérébrale même chez les jeunes patients atteints de SEP, âgés de moins de 50 ans.

Pour étudier l’impact des facteurs de risque CV chez les jeunes patients atteints de SEP, les spécialistes de l’unité de recherche en neuro-imagerie de l’Institut scientifique San Raffaele à Milan, en Italie, ont étudié 124 patients atteints de SEP (79 SEP récurrente-rémittente, 45 SEP progressive ; âge moyen 36 ans, fourchette 18-50 ans) et 95 témoins appariés par âge et par sexe.