Pouvons-nous prédire la satisfaction postopératoire des patients avant une chirurgie de l’épilepsie ?

À retenir

  • Un modèle d’apprentissage automatique reposant sur le questionnaire de satisfaction vis-à-vis de la chirurgie de l’épilepsie à 19 points (ESSQ-19) peut permettre de prédire la satisfaction des patients vis-à-vis de la chirurgie de l’épilepsie.

  • Les facteurs influençant la satisfaction comprenaient le handicap lié à l’épilepsie, la qualité de vie, l’absence de crises d’épilepsie et la réduction des besoins en médicaments antiépileptiques.

Pourquoi est-ce important

  • Environ 1 patient sur 3 atteints d’épilepsie ne répond pas aux anticonvulsivants et est donc considéré comme atteint d’épilepsie pharmaco-résistante. La chirurgie est souvent utilisée avec succès chez ces patients, mais il existe une proportion (entre 27 % et 66 %) chez lesquels les crises d’épilepsie ne disparaîtront pas à long terme.

  • Une intervention neurochirurgicale est une procédure lourde, et il est important de comprendre à quels patients elle peut apporter le plus un bénéfice et les rendre satisfaits de leur décision de se faire opérer après l’intervention.

  • L’ESSQ-19 est un instrument utilisé pour évaluer la satisfaction des patients après une chirurgie de l’épilepsie. Il se peut que le même instrument soit en mesure de prédire la satisfaction du patient avant d’entreprendre l’intervention chirurgicale.