L’Asie a un grand besoin de ressources neurologiques pour faire face au vieillissement rapide de la population

Lors d’une présentation de clôture dans le cadre du Congrès de neurologie d’Asie-Océanie (Asian Oceanian Congress of Neurology, AOCN) de 2021, le professeur Ryuji Kaji, vice-président de la Fédération mondiale de neurologie (World Federation of Neurology, WFN), a fait une présentation générale des maladies neurologiques touchant la population vieillissante en Asie.

Le professeur Kaji, directeur du département de neurologie de l’Institut de santé-biosciences (Institute of Health-Bioscience) de l’Université de Tokushima, au Japon, a indiqué : « En Asie, le besoin en ressources neurologiques est important en raison des nombreux problèmes associés aux patients atteints de troubles neurologiques. »

Par rapport à des pays comme les États-Unis et le Royaume-Uni, dans de nombreux pays d’Asie, la part de la population vieillissante (personnes âgées de > 65 ans) prend rapidement de l’importance, notamment au Japon, mais également en Chine, en Corée du Sud et à Singapour.