neurodiem-image

Le traitement anti-PD1 altère le microenvironnement immunitaire des métastases cérébrales

Selon les chercheurs, le traitement néoadjuvant par anti-PD1 remodèle le microenvironnement immunitaire des métastases cérébrales (MC).

Selon le Dr Lu Sun de l’Université de Californie (University of California), à Los Angeles, aux États-Unis, l’utilisation d’un traitement néoadjuvant anti-PD1 s’est avérée efficace pour contrôler les MC du mélanome et du cancer du poumon non à petites cellules, et présente une efficacité modeste chez les patients atteints d’un glioblastome récurrent (GBMr).