Techniques d’IRM avancées utilisées pour regrouper des patients atteints de SEP en fonction de la physiopathologie sous-jacente

Les résultats d’une étude présentée lors du congrès de l’EAN 2020 montrent qu’il est possible d’affecter des patients atteints de sclérose en plaques (SEP) dans 5 groupes en fonction de caractéristiques de la maladie homogènes.