AVC ischémique aigu comme conséquence de la COVID-19 ?

À retenir

  • Les adultes âgés de moins de 50 ans avec une infection asymptomatique antérieure par la COVID-19 présentent un risque accru d’AVC ischémique aigu (AIA).

Pourquoi est-ce important

  • L’AIA est une complication connue de la COVID-19 ; cependant, on ignore si une personne doit être atteinte d’une forme symptomatique de la COVID-19 pour être à risque d’AIA.

  • Les médecins doivent être conscients des complications graves et à long terme de la forme symptomatique et asymptomatique de la COVID-19, tandis que la pandémie se poursuit.