Un consensus Delphi sur la surveillance de l’autorégulation cérébrovasculaire dans le cadre du traumatisme crânien sévère

À retenir

  • La procédure Delphi a abouti à vingt-cinq déclarations consensuelles portant sur la physiopathologie de l’altération de l’autorégulation cérébrovasculaire (AC) et son effet sur les cibles et les résultats de la pression de perfusion cérébrale (PPC).

Pourquoi est-ce important

  • Il n’existe pas de données de référence et prospectives concernant les risques de lésions cérébrales secondaires, l’impact sur les soins et les résultats de la mise en œuvre d’une prise en charge guidée par AC dans le traitement des traumatismes crâniens (TC) graves, ce qui laisse dans l’incertitude.

  • L’identification de plusieurs déclarations consensuelles concernant la prise en charge guidée par AC des patients atteints d’un TC sévère souligne la nécessité d’études cliniques prospectives examinant la faisabilité, la sécurité d’emploi et l’efficacité de cette méthodologie dans cette cohorte particulière.