Une personne épileptique sur 8 admet qu’elle ne respecte pas les règles en matière de conduite

Une personne sur 8 souffrant d’épilepsie ne se conforme pas toujours à la réglementation en matière de conduite, selon les résultats d’une nouvelle enquête présentée à l’AES 2018.

Le non-respect des règles consistait en grande partie à dissimuler des informations à l’autorité de délivrance du permis de conduire (DLA, Driver Licence Authority) ou aux médecins, quelques personnes admettant conduire sans permis.

Des spécialistes du Prince of Wales Hospital et de l’Université de New South Wales, à Sydney, en Australie, ont envoyé un questionnaire de 52 questions à un ensemble de 975 patients adultes qui ont séjourné au service d’épilepsie générale de l’hôpital ou à la clinique des premières crises pendant 2 ans de 2014 à 2016.